1 866 610-5255

Avis de décès

Envoyez un message à la famille

Envoyer le message

Ruel, Pauline (Hains)

Saint-Odilon
(1933-2015)
Au CSSS de Beauce, Saint-Georges, le 5 mai 2015, à l’âge de 81 ans et 7 mois, est décédée paisiblement et en douceur, dame Pauline Ruel, épouse de feu Jean-Guy Hains.   Elle demeurait à Saint-Odilon-de-Cranbourne. 

Les funérailles auront lieu lundi le 11 mai 2015 à 11 heures.  Départ du funérarium du Centre communautaire à 10 heures 45 pour l’église de Saint-Odilon.

La famille recevra les condoléances au FUNÉRARIUM DU CENTRE COMMUNAUTAIRE (111, HÔTEL DE VILLE, SAINT-ODILON) :
Dimanche le 10 mai de 19 heures à 21 heures 30
Lundi, jour des funérailles, à compter de 9 heures.

La direction des funérailles a été confiée à la MAISON FUNÉRAIRE NOUVELLE VIE INC. 775 AVENUE DU PALAIS, SAINT-JOSEPH-DE-BEAUCE.

Elle laisse dans le deuil ses enfants : Carole (Mario Bellavance), Richard (Sylvie Roux) et Sylvie; ses 4 petits-enfants : Roberto (Marie-Pier Gouin), Dominic (Mireille Duval), Marie-Jo (Sébastien Boudreault-Guévin), Mathieu (Anouk Aussant); ses 4 arrière-petits-enfants : Olivia, Charlie, Marianne et Thierry.  Elle était la sœur de feu Gérard (feu Rolande Poulin), feu Léonidas (feu Huguette Audet), Cécile (feu Éric Colgan), feu Marguerite (feu Laval Rancourt), feu Thérèse (feu Laurent Poulin), Paul-Émile (Odile Ruel), Micheline (Guy Leduc), Denyse (Jean-Claude Gille), feu Marcel (Céline Beaulieu), Louis (Céline Poulin).  Elle était la belle-sœur de feu Sr. Gemma, Marie-Laure (feu Camille Fecteau), Gérard (Ève-Rose Lessard), Thérèse (feu François Nadeau), Louise (feu Damascène Nolet), Madeleine (feu Guy Labrecque), Raymond (Ginette Gagné).  Elle laisse également dans le deuil sa filleule Caroline Leduc ainsi que plusieurs neveux, nièces et amis.

La famille tient à remercier le personnel du Centre Curé Larochelle et à leur témoigner une profonde reconnaissance pour avoir si bien pris soins de leur mère pendant toutes ces années, vous avez été des anges qui lui avez rendu la vie plus facile même dans les pires moments.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fabrique de St-Odilon.


« Retour
Fermer
À :

De :

Envoyer